Au service des usagers

Les interlocuteurs

 

Les partenaires institutionnels

Agence Régionale de Santé (ARS)

L’Agence régionale de santé a pour mission de mettre en place la politique de santé dans la région. Elle est compétente sur le champ de la santé dans sa globalité, de la prévention aux soins, à l’accompagnement médico-social. Son organisation s’appuie sur un projet de santé élaboré en concertation avec l’ensemble des professionnels et des usagers, dans un souci d’efficacité et de transparence.

La création de l’ARS traduit la nécessité de décloisonner les filières de prises en charge et les parcours de santé. Elle a pour objectif de conduire à un travail concerté de l’ensemble des partenaires de la santé.

Ces partenaires, issus de tous les horizons du système de santé, ont pour but de contribuer à l’amélioration de l’efficience du système de santé et de la qualité des soins et de la prise en charge.

Professionnels de santé

  • Unions Régionales des Professionnels de Santé
  • Ordres professionnels régionaux et départementaux
  • Faculté de médecine
  • Fédérations sanitaires et médico-sociales

Institutionnels et élus locaux

  • Conférence Régionale de la Santé et de l'Autonomie (CRSA Bretagne)
  • Conférences de territoires
  • Conseil de surveillance
  • Associations départementales des maires
  • CESER (Conseil économique, social et environnemental régional)
  • Communautés de communes
  • Conférence des villes de Bretagne
  • Sénateurs et députés français et européens
  • Assurance maladie
  • Mairies des villes principales de Bretagne
  • Mutualité française bretagne
  • Pays de Bretagne
  • Préfecture de région et de département

Usagers

  • Collectif Interassociatif sur la santé (CISS Bretagne )
  • Maison de la santé
  • UFC que choisir


La MDPH
Créée par loi du 11 février 2005, la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) est un lieu unique pour l'accès aux droits des personnes en situation de handicap. Elle facilite vos démarches et celles de vos proches en regroupant les demandes de compensation.Celle-ci offre, dans chaque département, un accès unifié aux droits et prestations prévus pour les personnes handicapées. Les professionnels y travaillent en lien avec différents partenaires pour favoriser l'autonomie des personnes.

Lieu unique d’accueil, la Maison départementale des personnes handicapées « exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens aux handicaps ».
La scolarisation

  • aménagement spécifique à la scolarité
  • orientation vers un service ou un établissement médico-social
  • dispositifs adaptés pour la scolarisation en milieu ordinaire .

L'insertion professionnelle

  • reconnaissance de la qualité de travailleur en situation de handicap (RQTH)
  • dispositifs de formation
  • orientation en milieu ordinaire ou protégé de travail.

L'environnement et l'accompagnement au quotidien

  • prestation de compensation du handicap (PCH)
  • orientation vers un service médico-social : service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS), service d'accompagnement médico-social pour adulte handicapé (SAMSAH)
  • orientation vers un établissement médico-social : foyer d'accueil médicalisé (FAM) foyer occupationnel pour adultes (FOA), maison d'accueil spécialisée (MAS)


Les allocations et les droits divers

  • allocation adulte handicapé (AAH)
  • allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)
  • carte d'invalidité
  • carte de stationnement.

 

Le Groupe d’entraide mutuel (GEM)
La loi Nº 2005-102, du 12 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances et la citoyenneté des personnes handicapées, reconnaît explicitement, pour la première fois, la spécificité du handicap psychique et crée un nouveau dispositif adressé aux personnes souffrant de troubles psychiques. Ce nouveau dispositif porte le nom de GEM pour Groupe d'Entraide Mutuelle et son intention est l'amélioration des conditions de vie de ces personnes
Le GEM doit s'efforcer d'être une passerelle vers la réinsertion sociale de personnes vulnérables et désocialisées. Les adhérents s'engagent à participer à la vie du groupe et dans la mesure du possible à s'ouvrir en direction d'une participation plus large à la vie de la cité par exemple, en recherchant un emploi ou une formation.

Le Conseil Général – Action sociale
Les solidarités, des actions proches des individus :
L'accompagnement et la protection de la petite enfance, des structures et services aux personnes âgées, des interventions en direction des personnes handicapées, le soutien au logement, l'aide aux familles les plus démunies… autant d'actions impulsées par la collectivité en faveur des citoyens.
Les politiques solidarité du Conseil général insistent principalement sur l'accueil en établissements, l'accompagnement social, la poursuite d'un programme de création de structures d'hébergement spécialisées. Le Département s'affirme aussi comme le partenaire privilégié des associations et des établissements publics spécialisés.