La Fondation

Culture et patrimoine

» cliquer sur la photo pour agrandir

La Chapelle

L’ancienne église abbatiale servant alors d’église paroissiale à Bégard, les religieuses en étaient réduites depuis leur arrivée (1857) à utiliser un lieu de culte provisoire, inconfortable et exigu. L’accroissement constant de la communauté (de 101 religieuses en 1890 à 115 religieuses et 20 novices en 1899) nécessitait la construction d’une nouvelle chapelle à la mesure de cette population conventuelle.

C’est le 4 juillet 1880 que fut posée et bénie la première pierre. Les travaux ont duré huit ans, interrompus par la nécessité de se procurer des fonds. La chapelle fut bénie le 11 septembre 1888. L’architecture de la chapelle du Bon Sauveur se ressent, jusque dans ses détails, de ce « médiévisme romantique » caractéristique de l’école de Viollet-le-Duc. La chapelle du Bon Sauveur de Bégard est un pur chef d’œuvre d’architecture religieuse et bretonne, faite de matériaux de granit et de chêne. Les architectes ont eu l’heureuse idée d’accoler à l’avant-chœur un beau cloître du même style que l’église, carré claustral de 45 m de côté.

Le 11 mars 1890 fut solennellement installé le Chemin de Croix, série de quatorze très beaux tableaux pouvant inspirer la prière. En 1895, la Communauté fait l’acquisition de vitraux, destinés à remplacer les vitres blanches provisoires des grandes fenêtres du chevet et du déambulatoire. Certains représentent diverses scènes du Nouveau Testament.

Une exposition permanente sur l’histoire du Bon Sauveur et l’évolution de la psychiatrie, le patrimoine, l’architecture, la Chapelle et l’Orgue est visible dans le Cloître de la Chapelle. 

 

Attention : la chapelle et  le cloître sont provisoirement fermés pour travaux

(se renseigner au 02 96 45 20 10)

» cliquer sur la photo pour agrandir