La Fondation

Historique

» cliquer sur la photo pour agrandir

Historique

Bégard est une petite ville rurale. La commune s’est créée au moment de la Révolution. Dès le XIIe siècle, une abbaye cistercienne s’est implantée sur le site. Son rayonnement culturel, religieux et économique sera connu dans tout le Duché de Bretagne comme “le Petit Cîteaux d’Armorique”... Sept siècles plus tard, une communauté religieuse va s’attacher à faire revivre les ruines du monastère abandonné, pour en faire un asile d’aliénées.

  • 1838, la loi impose aux départements la création d’établissements susceptibles de recevoir les aliénés.
  • 25 avril 1857, les religieuses du Bon Sauveur de Caen deviennent propriétaires de l’Abbaye, y créent un orphelinat et une école. Elles sollicitent, avec l’appui d’un élu départemental, la création d’un asile. Ce fut une création difficile, compte tenu de nombreuses réticences du ministère de tutelle hostile aux asiles privés.
  • 30 novembre 1858, un asile privé de femmes aliénées est créé par autorisation préfectorale.
  • Juillet 1870, la France est en guerre avec l’Allemagne, le ministre autorise l’asile à recevoir sans limitation de nombre toutes les malades aliénées hors département; c’est un tournant décisif dans son histoire. L’accueil des malades de la Seine fut également déterminant dans son évolution (plus de 600 malades de 1882 à 1895). L’établissement, alors lieu de réclusion, va évoluer vers un asile selon la conception du Dr Esquirol (médecin à l’origine de la mise en place des institutions psychiatriques en France).
  • 18 juillet 1922, par arrêté préfectoral, les Religieuses sont autorisées à recevoir et traiter les femmes aliénées des Côtes-du-Nord. L’asile devient un établissement privé faisant fonction d’établissement public.
  • 15 mars 1960, une circulaire définit les objectifs de santé mentale et préconise la politique de Secteur.
  • 4 mars 1972, l’hôpital psychiatrique privé de Bégard reçoit les malades hommes et développe la politique de Secteur.
  • 30 juin 1975, la loi sur les handicapés aura une influence décisive sur le développement de la sectorisation.
  • 25 juillet 1985, la loi confère une existence légale au Secteur et instaure le Conseil Départemental de la Santé Mentale.
  • 20 avril 1988, la Fondation Bon Sauveur est créée et le Conseil d’Etat la reconnaît comme établissement d’utilité publique.
  • 27 juin 1990, la loi portant Réforme Hospitalière instaure le schéma régional d’organisation de la psychiatrie.
  • 1er décembre 1994, la Fondation ouvre une structure médico-sociale pour personnes âgées dépendantes, la “Résidence de l’Abbaye”.
  • 1er avril 1996, une nouvelle structure médico-sociale pour adultes handicapés voit le jour, la “Maison des Fontaines”.
  • 24 avril 1996, l’ordonnance n° 96346 portant réforme de l’hospitalisation publique et privée met en place les Agences Régionales de l’Hospitalisation (ARH).
  • 1er Janvier 2004, ouverture administrative d’une structure médico-sociale supplémentaire, la “Maison des Roseaux”, maison d’accueil spécialisée.
  • 5 Janvier 2009, autorisation de création du SAVS (Service d'Accompagnement à la Vie Sociale) et ouverture en Avril 2009, puis développement sur Bégard, Lannion et Paimpol.
  • Autorisation de création le 3 avril 2009 et ouverture en avril 2013 du Foyer de Vie "Résidence Henri-Terret" sur Lanvollon pour 33 places (dont 3 à la journée).
  • Autotisation de création en mars 2015 et ouverture en mai 2015 de 10 places SAMSAH (Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés) en complément des équipes SAVS de Bégard, Lannion et Paimpol.

» cliquer sur la photo pour agrandir