Actualités : Vie de l'Etablissement

Vie de l'Etablissement

Projet d'Etablissement 2017-2021 - Communiqué de Presse

Projet d'Etablissement 2017-2021 - Communiqué de Presse - Image 1

Projet d'Etablissement 2017-2021 - Communiqué de Presse - Image 2

Projet d'Etablissement 2017-2021 - Communiqué de Presse - Image 3

» cliquer sur la photo pour agrandir

Résolument proche, humain et innovant
 
Le Conseil d’administration de la Fondation Bon Sauveur de Bégard (Côtes d’Armor) s’est réuni le vendredi 6 octobre et a approuvé le projet stratégique de la Fondation pour les années 2017 à 2021.
 
La Fondation Bon Sauveur de Bégard gère 7 établissements et services sanitaires sociaux et médico – sociaux, emploie 900 salariés et dessert l’Ouest du département des Côtes d’Armor(22). Son budget de fonctionnement s’élève à 50 millions d’euros.
Résolument proche, humain et innovant : tel est l’esprit retenu par le Conseil d’administration pour caractériser le nouveau Projet
L’originalité de ce projet réside, en effet, dans la forte association des usagers et de la population à sa construction. Un Forum Citoyen, réunion d’une vingtaine de personnes volontaires et engagées (familles, patients, partenaires) a émis des recommandations sur les services attendus de la Fondation. Le jury citoyen, ainsi constitué, assurera le suivi avec la Commission Des Usagers et les Conseils de la Vie Sociale, de l’avancement du projet, tout au long des 5 années à venir. Parmi les thèmes importants aux yeux des participants à la réflexion, citons, par exemple, la prise en charge de l’autisme, les délais d’attente mais aussi la signalétique.
 
Un séminaire a réuni, en juin 2016 les administrateurs et les cadres de la Fondation ainsi que les représentants des usagers. Ensemble, ils ont dégagé les valeurs de la Fondation : respect, bienveillance, tolérance, professionnalisme, écoute et engagement. Ces valeurs s’inscrivent dans l’esprit de la proximité et de l’innovation et sont toutes partagées dans le cadre d’une démarche participative.
 
 
 Au programme, des réorganisations importantes vont intervenir.
Le projet de la Fondation envisage entre autres évolutions :
  • des orientations de soins et d’accompagnement tournées vers une nouvelle réponse aux besoins de la population
 
Un projet sanitaire mobilisant toutes les ressources et compétences disponibles :
  • la poursuite du développement de l’extra- hospitalier et le redéploiement des moyens vers les équipes mobiles (équipe mobile de psychogériatrie, d’addictologie, pour adolescents, de précarité),  les Centres de consultations (CMP), les urgences des hôpitaux généraux  (Lannion et Guingamp notamment)
  • la diminution des capacités d’hospitalisation et le développement de l’hébergement éclaté
  • le partenariat réaffirmé avec le Groupement Hospitalier de Territoire d’Armor et les établissements sociaux et médico-sociaux (Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale) pour la gestion de l’équipe mobile départementale pour adultes autistes
  • la participation active au Projet Départemental de Santé Mentale avec tous les partenaires externes
  • l’effort d’organisation et de programmation de l’accueil des patients : mise en place d’un Infirmier d’Accueil et d’Orientation, d’un numéro d’appel unique dédié aux professionnels de santé
  • la consolidation de l’expertise sur l’Education Thérapeutique du Patient, la thérapie familiale, les thérapies comportalo-cognitives 
  • la consolidation des dispositifs de prévention du suicide, des addictions, de la psychiatrie des personnes âgées en partenariat étroit avec les établissements du territoire, notamment le pôle gériatrique de Tréguier
  • la politique de formation et de recrutements des médecins généralistes et psychiatres
  • Innovant, ce projet l’est aussi avec la forte volonté de développer la télémédecine dans les secteurs ruraux du Centre Bretagne.

Un projet social et médico-social organisé dans une logique d'accompagnement de chaque personne.
L’évolution du pôle médico-social porte sur des prises en charge individualisées afin d’apporter des solutions pour  chaque personne handicapée. Cette « Réponse Accompagnée Pour Tous » n’induit pas forcément une place en établissement mais suppose une articulation avec tous les acteurs du social et médicosocial (Handicap 22).
 
 
Un projet social couplé au projet d’ensemble de la Fondation
  • L’amélioration des conditions de travail n’est pas oubliée, le projet social étant construit à partir d’un questionnaire auprès des salariés. La Fondation a été retenue parmi 6 établissements bretons pour travailler sur la qualité de vie au travail (en lien avec l’Agence Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail).
  • Un dialogue social exigeant mais indispensable pour conduire les évolutions.
  •  La prise en compte des propositions des professionnels.
  • Un plan de formation conséquent.

 

Un programme d’investissements ambitieux et compatible avec les ressources mobilisables dans les cinq prochaines années 
Plus de 20 millions d’euros seront investis sur 5 ans pour construire de nouveaux services (pôle infanto-juvénile à Guingamp, unité de soins sans consentement à Bégard) ou transférer des services (regroupement des services de Lannion sur le site du Centre Hospitalier).
 
 
Une Fondation ouverte sur son environnement
  • Les coopérations sont réaffirmées (Groupement Hospitalier de territoire, Groupements de Coopération sanitaire et médico - social, Handicap 22…, Contrat Local de Santé, Conseil Territorial de Santé)
  • Un travail avec les professionnels de soins de ville, ceux-ci étant les acteurs de premier recours
  • Une écoute des élus 

Le Président du Conseil d’Administration

de la Fondation Bon Sauveur

 

 

>>> Télécharger le communiqué de presse complet

avec les projets, données financières et capacités actuelles et cibles

 

>>> Photo 1 - Regroupement des dispositifs ambulatoires infanto-juvéniles

de Guingamp sur un seul site à proximité du Centre Hospitalier de Pabu

(Presse : télécharger le visuel HD ici)

 

>>> Photo 2 - Projet de construction pour le SAVS à Paimpol

(Service d'Accompgnement à la Vie Sociale)

(Presse : télécharger le visuel HD ici)

 

>>> Photo 3 - Construction de la nouvelle Unité de Soins Sans Consentement

"Sainte-Camille" sur le site du Centre Hospitalier de Bégard

(Presse : télécharger le visuel HD ici)

 

Lire l'article de Hospimedia en cliquant ICI

» Retour à la liste des actualités "Vie de l'Etablissement"